IMG_0324

Grammaire : le nom

J’ai entamé quelques révisions de grammaire avec Mademoiselle T.

La grammaire, je n’en gardais pas des souvenirs fabuleux. Mais j’avais découvert l’approche Montessori avec beaucoup de soulagement lors du primaire de Monsieur E. Je n’avais pas spécialement plongé dedans à fond mais suffisamment pour le remettre sur les rails et pallier à l’insuffisance de son école de l’époque.

Alors c’est avec évidence que je me suis remise à l’approche montessorienne dès que Mademoiselle T. fut prête pour la Grammaire.

J’ai donc ressorti les étiquettes nom de leur pochette ainsi que le symbole en pâte fimo du « nom » afin de rendre le tout très accessible et très ludique et nous avons travaillé une demi heure à les reconnaître.

Rappel sur la nature des mots

Expliquer que les mots ont une nature. Monsieur E. et Mademoiselle T. ayant un fonctionnement de pensée particulier en lien avec leur précocité, j’ai présenté la Grammaire en premier lieu dans sa globalité.

Pour cela, j’ai découpé une phrase et à chaque mot j’ai associé un symbole de grammaire. Chaque mot a une nature.


Nous avons beaucoup parlé autour de cette phrase. Chaque mot peut entrer dans une catégorie, une « petite case ». Et chaque catégorie peut être nommée.

Pour faire de belles phrases, la nature des mots était importante.  Mademoiselle T. est très sensible à la beauté des choses, les phrases y compris alors elle a de suite adhéré et nous avons pu poursuivre :)

Puis Focus sur le NOM

Définir ce qu’est un nom ? Un nom est un mot désignant un objet, une chose, une personne ou un animal. Ceci étant dit, je suis tout de suite passé à quelque chose de concret pour ma petite de 5 ans, en utilisant des figurines papo, en utilisant les objets autour de nous.

Avec une question centrale : De qui ou de quoi parlons-nous ?
Cette question est essentielle car elle permet de trouver le NOM

Présentation

– Mademoiselle T. choisit un petit billet parmi la pochette des noms. Dans cette pochette, il y a des noms communs et des noms propres, sans distinction ici pour notre révision.

– Elle lit le billet « une dune » par exemple

– Elle utilise le symbole Montessori du nom et le place au dessus du bon mot.

– Mademoiselle T. lit des billets de plus en plus longs

- là encore, il s’agit pour elle d’apparier les noms à leur symbole grammatical

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>